L’audition en bref

Mieux communiquer avec une perte auditive

By 17 mai 2020juin 29th, 2020No Comments

Par Marie-Pierre Genest, audioprothésiste, Groupe Forget

Le port d’appareils auditifs permet de retrouver le plaisir d’entendre. Toutefois, même si les prothèses auditives sont des plus performantes, certaines situations de communication peuvent se révéler difficiles.

En effet, communiquer se fait à double sens : une personne malentendante appareillée et son interlocuteur jouent un rôle important dans la réduction des problèmes de compréhension qui peuvent survenir lors d’une discussion. Cela est possible en utilisant des stratégies de communication adaptées.

Conseils à la personne ayant une perte auditive

  • Informer les interlocuteurs de la perte auditive;
  • Demander de reformuler;
  • Dire ce qui n’a pas été compris;
  • Demander de répéter;
  • Ne pas faire semblant d’avoir compris;
  • Rester calme et détendu durant la conversation;
  • Se déplacer ou se rapprocher pour favoriser un meilleur acheminement du son jusqu’aux oreilles ou la lecture labiale;
  • Diminuer le bruit ambiant à la source si possible;
  • Suggérer une stratégie précise à son interlocuteur (« S.V.P, pouvez-vous parler moins vite, plus fort, épeler etc. »);
  • Inviter l’entourage à toujours vous parler face à face et de près;
  • Sensibiliser l’entourage à l’importance de ne parler qu’une personne à la fois;
  • Avant d’assister à une réunion de groupe, identifier une personne avec qui vous aimeriez converser le plus, s’assoir à ses côtés;
  • Utiliser un bloc-notes pour les mots moins bien compris.

Se positionner de façon stratégique

  • S’assoir près de l’orateur dans un endroit éclairé pour favoriser le contexte d’écoute;
  • Ne pas tenter de communiquer lorsqu’il n’est pas possible de voir l’interlocuteur;
  • Se placer si possible en table ronde, pour favoriser la lecture labiale;
  • Éliminer les sources de bruit en se plaçant près d’un mur; (image)
  • Se placer de façon à bien voir le visage de ses interlocuteurs (lecture labiale et visibilité des expressions du visage);
  • Se placer dos à la fenêtre pour éviter les contrejours

Optimiser la lecture labiale

  • Utiliser des indices visuels, comme les mouvements du visage et les gestes du corps, pour compenser les sons et les mots qui ne sont pas entendus;
  • Prendre l’habitude de regarder le visage de la personne qui parle, même si la compréhension est bonne;
  • Identifier le sujet de conversation et éviter d’interrompre l’interlocuteur;
  • Se concentrer sur le sens des phrases (utilisation du contexte).

La lecture labiale ne remplace pas l’audition, mais elle peut aider à mieux comprendre. Cette stratégie n’est pas facile : comme apprendre une deuxième langue, il faut du temps et de la pratique.

Conseils à l’entourage

  • Attirer doucement l’attention de la personne avant de lui parler;
  • Choisir un endroit éclairé et calme ;
  • Éviter le bruit ambiant;
  • Se placer en face de la personne;
  • Parler lentement et clairement avec une prononciation non exagérée, ne pas crier;
  • Éviter de cacher les lèvres, de baisser ou de tourner la tête;
  • Préciser le sujet de la conversation. Aviser la personne de tout changement de sujet;
  • Utiliser des phrases courtes et simples, reformuler les phrases incomprises;
  • Reformuler le message incompris en d’autres mots;
  • Ajouter des gestes pertinents;
  • Écrire, si nécessaire, les mots-clés.
  • Éviter de parler dans une autre pièce

Une consultation auprès de votre audioprothésiste contribuera à trouver les meilleures stratégies de communication selon vos besoins.

Leave a Reply